Poutine indique comment résoudre le problème nord-coréen

La situation qui s’est nouée autour de la Corée du Nord doit être résolue par le dialogue, et non par des menaces et des impolitesses envers Pyongyang, a déclaré jeudi le Président russe Vladimir Poutine au cours du discours qu’il a prononcé au Club de Discussion de Valdaï réuni à Sotchi.

Intervenant lors la session plénière de clôture de la XIVe réunion annuelle duClub de Discussion Valdaï à Sochi,Vladimir Poutine à appeler à résoudre la situation de la péninsule coréenne par le dialogue et par la force et les menaces.

«Il est certainement nécessaire de résoudre ce problème par le dialogue, de ne pas mettre la Corée du Nord au pied du mur, de ne pas la menacer de recourir à la force, de ne pas sombrer dans la grossièreté ou les injures», a indiqué le Président.

Vladimir Poutine a également souligné que malgré les actions de Pyongyang, il fallait respecter la souveraineté nord-coréenne.

«Que quelqu’un aime le régime nord-coréen ou ne l’aime pas, nous ne devons pas oublier que la Corée du Nord est un État souverain. Toutes les contradictions doivent être résolues de manière civilisée», a-t-il ajouté.

Lundi, les États-Unis et la Corée du Sud ont lancé des exercices navals à l’ouest de la péninsule coréenne. Ces manœuvres impliquent 40 navires, dont le porte-avions USS Ronald Reagan, ainsi que des avions de chasse et des hélicoptères.

Selon la Marine américaine, ces exercices sont censés faire la preuve de la «coopération coordonnée» entre les armées américaine et sud-coréenne.
Ces manœuvres se déroulent alors que se renforcent les tensions entre Washington et Pyongyang qui a accusé les États-Unis de se servir d’exercices conjoints pour préparer une attaque contre la Corée du Nord.

sputniknews

Publicités

«Qu’est-ce que j’en ai à foutre?» : Maduro répond au Canada qui doute des élections au Venezuela

Les autorités canadiennes ayant dénoncé des «irrégularités» dans le déroulement des élections régionales vénézuéliennes qui ont vu la victoire du parti chaviste le 15 octobre, Nicolas Maduro les a invitées… à aller «se faire foutre». Lire la suite

300 djihadistes traversent une zone US en Syrie: Moscou dénonce une «cécité sélective»

Environ 300 combattants de Daech ont traversé la zone contrôlée par les États-Unis à al-Tanf afin de barrer la route stratégique Damas–Deir ez-Zor, destinée aux convois humanitaires, selon le ministère russe de la Défense. Moscou attend des explications de Washington concernant cette «cécité sélective». Lire la suite

L’armée syrienne avance sur plusieurs axes à Deir Ezzor et dans sa banlieue

Deir Ezzor / Des unités de l’armée arabe syrienne, en collaboration avec les forces alliées, ont avancé sur plusieurs axes dans la ville de Deir Ezzor et dans sa banlieue et repris le contrôle de la localité de Maarat Foqa à l’est du fleuve de l’Euphrate. Lire la suite

Discours de sayed Nasrallah: «Tel Aviv» est incapable d’estimer une position stratégique!

Il n’est pas surprenant que les chefs et les dirigeants à «Tel Aviv» ainsi que les experts militaires et stratégiques gardent le silence à la suite du discours de sayed Hassan Nasrallah tenu pendant le dixième jour de l’Achoura. Lire la suite

🔴Qui est le dictateur ? : @NicolasMaduro torpille @marianorajoy #Catalonia @JulianAssange

Le président vénézuélien, accusé par Madrid de «dérives totalitaires», a pointé du doigt l’hypocrisie selon lui du Premier ministre espagnol, qui a tenté d’interdire la tenue du référendum d’indépendance de la Catalogne par tous les moyens. Lire la suite