Syrie: l’armée déloge deux milices pro américaines dans la province de Damas

L’armée syrienne et ses alliés ont délogé deux milices soutenues par les Etats-Unis dans le désert de la province est de Damas.

Selon Média de guerre, instance médiatique de la résistance en Syrie, ils se sont emparés mardi de la région de Bir Al-Qassab située à 75 km au sud-est de Damas et des régions qui l’entourent.

Cette zone était occupée par les groupes Jaïsh Ossoud Al-Charki et les Forces Ahmad AlAbdo, lesquels font partie de l’Armée syrienne libre soutenue par les USA, précise le journal libanais al-Akhbar.

Elle faisait depuis plusieurs semaines l’objet d’un siège pour l’isoler des profondeurs du désert de la Badia et des frontières avec la Jordanie.

Avancée vers Jobar

Toujours dans la province de Damas, et plus precisement dans la Ghouta orientale de Damas, l’armée syrienne a réalisé une avancée importante en prenant le contrôle de plusieurs blocs résidentiels situés au nord-est du quartier de Jobar à l’est de la capitale.

Selon la télévision libanaise al-Mayadeen Tv, Jobar est le dernier bastion des milices du front al-Nosra et de Faylak al-Rahmane dans cette région.

Prise de Rassafah

Durant le week-end, l’armée syrienne avait réalisé une avancée importante contre la milice wahhabite terroriste. Deash dans la province sud de Raqqa, où les forces régulières et leurs alliés ont pris le contrôle de la ville Al-Rassafah et d’une vingtaine de villages et de fermes aux alentours.

Les combats se sont soldés par la mort de nombreux miliciens de Daesh et par la destruction de 6 véhicules BMB, de 11 chars de 10 pièces de mortiers et de plus de 200 autres véhicules, selon MG.

La ville Al-Rassafah est une cité historique située au sud de la ville de Raqqa, convoitée par les milices kurdes soutenues par la coalition internationale.

Cette progression devrait rejoindre celle du front de Tadmor afin de préparer la bataille pour la libération de la province de Deir Ezzor, occupée par Daesh.

A cet égard, la télévision syrienne a assuré que l’armée syrienne a annoncé l’établissement du lien stratégique avec les groupes paramilitaires irakiens du Hachd al-Chaabi, en dépit de l’opposition de Washington. Sans préciser dans quelle zone.

french.almanar.com.lb

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s