97% des Russes approuvent la réunification avec la Crimée

L’euphorie suscitée par les résultats du référendum tenu en Crimée il y a trois ans jour pour jour, et son rattachement s’est apaisée. Néanmoins, les Russes sont toujours plus nombreux à approuver la réunification du pays avec la péninsule, y voyant même un des principaux sujets de fierté pour le pays.

Un sondage réalisé par le Centre d’étude de l’opinion publique VTsIOM, publié jeudi 16 mars par le quotidien Izvestia témoigne qu’en 2017, un nombre record de Russes (97 %) considère la Crimée comme une partie du pays et approuve la décision sur la réunification de la péninsule avec la Russie. Deux pour cent des personnes interrogées désapprouvent la décision et un pour cent est sans opinion.

En outre, 78 % des répondants estiment que le rattachement de la Crimée à la Russie a joué un rôle positif et 89 % trouvent que les Criméens en ont tiré profit. 84 % des sondés ont déclaré qu’en matière de financement, la Crimée ne doit pas être privilégiée par rapport aux autres régions de la Russie, tandis que 10 % ont un point de vue opposé.

Stepan Lvov, chef du département monitoring et études électorales du VTsIOM, signale que l’attitude envers la réunification de la Crimée avec la Russie n’est plus liée aux émotions.

« La Crimée et Sébastopol sont des entités russes égales en droits avec les autres, qui ont leurs droits et devoirs et qui jouent un rôle déterminé dans l’économie nationale et le système de sécurité du pays », a-t-il précisé.

Les résultats d’une étude réalisée par l’Agence fédérale pour les relations interethniques publiés le 7 mars attestent que plus de la moitié des Tatars de Crimée (61 %) donnent leur aval à l’activité de Vladimir Poutine et un tiers environ des répondants (31 %) disent que leur attitude envers le président s’est améliorée.

Selon un sondage mené par le centre analytique Levada, 43 % des Russes estiment que le rattachement de la Crimée est la principale raison d’être fiers de leur pays.

La Crimée est redevenue russe à l’issue d’un référendum tenu le 16 mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine, consécutive au renversement du président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par Kiev, plus de 96 % des votants se sont prononcés en faveur du rattachement à la Russie.

fr.sputniknews.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s